The Velvet Underground, Andy Warhol et le fruit défendu

En 1967, Andy Warhol conçoit la pochette du premier album du groupe qu’il parraine, le Velvet Underground. Voici l’histoire de la banane la plus célèbre de l’histoire du rock.

Le Velvet Underground n’est encore qu’un excroissance pop/rock de la production multimédia d’Andy Warhol lorsque paraît en mars 1967 The Velvet Underground and Nico, le premier album de la formation fondée deux ans plus tôt par Lou Reed et John Cale. Si la légende voudrait que les rares acheteurs de ce premier opus aient ensuite formé leur propre groupe après l’avoir découvert, sa célèbre pochette flanquée d’une banane soigneusement murie fait aujourd’hui partie du patrimoine culturel mondial. “Peel slowly and see“ (“épluchez lentement et regardez“) : astucieux -et un brin lubrique- Warhol glisse un symbole hautement phallique sur la devanture du 33-tours : en épluchant délicatement l’autocollant illustrant la peau de banane, les détenteurs de la première édition du LP pouvaient découvrir son contenu équivoque, fièrement érigé dans son apparat rose chair.

Du sexe à la drogue, il n’y a qu’un pas dans les chansons du Velvet Underground : quelques années après la parution de cet album fondateur, nombreux sont ceux qui ont continuer à prétendre que la colle du sticker était imbibée… de LSD ! Cette théorie psychotrope a néanmoins été stoppée par l’arrêt de la production de la pochette originale de The Velvet Underground and Nico. En raison de coûts de fabrication élevés (une machine avait été crée spécialement pour les besoins de l’artwork) et des faibles ventes de l’album lors de sa première parution, l’autocollant laisse place à partir de 1971 à une impression simple de la banane Warholienne, désormais privée de son fruit défendu.

Plus d’un demi-siècle après son apparition, la création iconique d’Andy Warhol est devenu un véritable objet de culte : en 2016, un exemplaire signé par les membres du groupe et le maitre du pop-art a été adjugé à plus de 6000 dollars lors d’une vente aux enchères. À vous de calculer son équivalent en régime de bananes…

L'album The Velvet Underground and Nico est disponible en vinyle audiophile "Half Speed Master" :