Achtung Baby, la renaissance de U2

Paru il y a tout juste trente ans, le septième album studio de U2 marque la réinvention du quatuor Irlandais. Histoire d’une renaissance, de Dublin à Berlin et de l’ombre à la lumière.

Après avoir traversé les années 1980 en conquérants, U2 s’interroge au lendemain de la tournée triomphale Lovetown ayant suivi la sortie de Rattle and Hum. Comment se renouveler et appartenir à son époque au moment où la scène rock s’apprête à emprunter les chemins électroniques ? En proie au doute, Bono et The Edge entament l’écriture de nouvelles chansons au cours de l’été 1990 au studio STS de Dublin, mais ces premières séances de travail s’avèrent infructueuses.

Sur la recommandation du producteur Brian Eno, qui avait participé à l’élaboration de The Unforgettable Fire (1984) et The Joshua Tree (1987), U2 s’exile à Berlin. À l’automne 1990, le groupe s’installe pour trois mois aux mythiques studios Hansa Ton, l’endroit même où Eno avait gravé le légendaire “Heroes“ de David Bowie. Daniel Lanois, qui avait coproduit The Unforgettable Fire et The Joshua Tree (1987), est également présent lors de ce séjour Berlinois. Malgré les forces en présence, U2 est encore plongé dans une impasse créative. Quelques tensions surgissent, tandis que le batteur Larry Mullen et le bassiste Adam Clayton, déconcertés face aux sampleurs et aux programmations synthétiques, peinent à assimiler la nouvelle direction expérimentale souhaitée par Bono et The Edge. Le spectre de la séparation hante le début de l’enregistrement, jusqu’au jour où The Edge compose les accords d’une ballade qui retient immédiatement l’attention de l’assemblée. Quinze minutes plus tard, “One“ est mise en boîte et fonde l’acte de naissance d’Achtung Baby.

Le temps d’une escapade à Tenerife dans le cadre d’une série de prises de vues, et U2 est de retour en Irlande en février 1991 pour finaliser plusieurs titres ébauchés à Berlin. “The Fly“, “Ultra Violet (Light My Way)“, “Even Better Than The Real Thing“ et “Mysterious Ways“ rejoignent un ensemble caractérisé par des textes lyriques et engagés, mais aussi plus intimistes et sensuels, et, surtout, un profond renouveau stylistique — “Le son de l’album est celui de quatre types en train de scier le Joshua Tree“, commente The Edge. Paru le 18 novembre 1991, Achtung Baby s’impose comme un chef-d’œuvre instantané qui finira par s’écouler à plus de 18 millions d’exemplaires à travers le monde. Au-delà de son succès critique et commercial, l’album le plus aventureux de la discographie de U2 ravive également la flamme d’un groupe prêt à en découdre avec la nouvelle décennie.