Serge Gainsbourg - L'homme à la tête de chou - Vinyle

19,99€
Les privilégiés qui ont eu l'occasion de pénétrer dans l'hôtel particulier de Gainsbourg, rue de Verneuil, connaissent cette étrange sculpture d'un homme à tête de chou trônant, énigmatique et fascinante, dans la petite cour. Elle illustre la pochette du disque et inspire le titre de cet album concept, que les aficionados du maître s'accordent à ranger dans le tiercé gagnant de son imposante discographie. Mis en boîte trois ans avant le sacre de "La Marseillaise" version reggae, L'Homme à tête de chou est, à l'instar des grands crus, un disque à consommer délicatement, à garder en bouche pour mieux apprécier son parfum profond. L'histoire édifiante de Marylou, "petite gueuse shampouineuse", nous est contée par un Gainsbourg qui maîtrise de mieux en mieux ce qui deviendra une de ses marques de fabrique, le talk-over ou l'art de surligner la rythmique avec les mots. Une peinture surréaliste et déjantée, aux camaïeux raffinés et tailladés par endroits de ces coups de rasoir vengeurs dont Gainsbourg savait user pour créer une mise en scène cinématographique et puissamment évocatrice. Nous entraînant avec lui jusqu'au bout de ce délire qui verra Marylou succomber sous la neige carbonique d'un extincteur, il signe un véritable chef-d'oeuvre qui, s'il ne rencontra pas à sa sortie le succès qu'il méritait, sut se venger de cette imposture en vieillissant mieux qu'un grand cru.