Bernard Lavilliers - 15ème round - Test Pressing

100€

Bernard Lavilliers, fraichement signé par Eddie Barclay en 1976, fort du succès de l'album "Les barbares" la même année, sort en 1977 le non moins percutant "15ème Round" et poursuit son irrésistible ascension sur la nouvelle scène française d'alors. Avec toujours le fidèle Richard Marsan aux manettes artistiques, revoilà l'auteur-compositeur se frottant aux thèmes  de l'utopie, la société ultra surveillée (déjà...) avec "Utopia" et "Big Brother" en référence bien sûr au roman culte de Georges Orwell "1984". Les grands thèmes de Lavilliers s'affermissent encore : liberté inconditionnelle ("Fauve d'Amazone", "N'appartiens jamais....", "L'amour qui marche"), muses obsédantes ("La danseuse du sud"), l'écriture et la vie comme sports de combat ("Juke Box", "15ème round", chef d'oeuvre de l'album). On retiendra aussi l'une des plus belles balades de Lavilliers sur cet album sorti dans la fièvre d'une gloire naissante : "L'amour et la mort", sublime texte, voix déchirante, désespoir solaire, bref le grand art d'un authentique poète explose. Une déflagration dont l'écho résonne encore aujourd'hui... On retiendra aussi de cet album la construction d'une équipe de musiciens qui accompagnera longtemps Lavilliers sur ses albums, sur scène, à la composition parfois pour certains d'entre eux et dont le talent rare contribuera à l'aura inoxydable de ses albums comme de ses concerts. Nommons Pascal Arroyo (basse), François Bréant (claviers), Emmanuel Lacordaire (batterie), Ivan Jullien (arrangements et cordes sur "15ème round" et "L'amour et la mort") et l'intrépide percussionniste Dominique Mahut.

 

Tracklist:

FACE A
1. Utopia
2. Big Brother
3. Juke-Box
4. L'amour et la mort
5. Fauve d'Amazone

FACE B
1. N'appartiens jamais...
2. 15ème round
3. L'amour qui marche
4. La danseuse du sud
5. Lettre ouverte