L’art de ranger ses disques

Que vous soyez amateur de vinyles ou de CDs (ou des deux !), il existe diverses manières de ranger des disques. Quelques exemples, du plus basique au plus esthétique.

  •  Par ordre alphabétique

La base du collectionneur, et le meilleur moyen de retrouver rapidement l’objet du désir recherché, quelque soit la taille de vos rayonnages. Attention cependant, car la moindre incartade à l’alphabet peut provoquer des pertes irrémédiables. Et Frank Zappa peut aussi se retrouver à côté de Zazie dans certaines collections partagées à l’intérieur du couple.

  • Par genres musicaux

Plus pointu, ce rangement permet d’isoler vos disques en fonction de leurs styles. Rock, rap, electro ou chanson occupent ainsi leurs propres cases - et par ordre alphabétique, of course ! Inconvénient : en cas de discothèque pléthorique, votre appartement risque de ressembler aux rayons d’une FNAC de ville de taille moyenne.

  • Par taille

Le cauchemar des rangeurs de disques : des coffrets (et même parfois de simples CD digipack) de formats inégaux, obligeant les collectionneurs minutieux à s’engager dans une partie de Tetris perdue d’avance. Si certains sont prêts à militer pour un format universel de la boxset, d’autres préfèrent les montagnes russes de leur section rééditions. On pense tout de suite aux Beatles, dont les récents coffrets Deluxe sont tous de hauteurs et de largeurs différentes.

  • Par labels

Le niveau de collectionnite s’élève encore d’un cran avec un classement réservé aux érudits soucieux de ne pas mélanger, par exemple, leurs albums soul de la Motown avec ceux de Stax Records, ou encore de délimiter la discographie des artistes ayant enregistré pour plusieurs enseignes, à l’instar des Rolling Stones ou d’Etienne Daho.

  • Par date d’achat

Réservé aux plus nostalgiques, ce classement autorise les plus émouvantes réminiscences, comme cette intégrale d’Eddy Mitchell offerte lors d’un anniversaire, le souvenir de ce 45-tours rare de Bob Marley déniché dans une brocante italienne, ou encore l’acquisition de la bande-originale de La La Land en sortant tout droit de la salle de cinéma…

  •  Par couleur de tranche

Hyper-tendance - et aperçu dans les bibliothèques de certains influenceurs - cet ultime rangement coloré permet les plus belles nuances et de somptueux dégradés. Mais si vos amis et visiteurs seront émerveillés par votre sens de l’esthétique, il vous sera plus compliqué de retrouver du premier coup d’œil votre exemplaire d’Histoire de Melody Nelson ou de Brother in Arms de Dire Strait dans la partie bleu azur de votre discothèque arc-en-ciel !