Bryan Ferry, les premières années solo

Les premières escapades solo de Bryan Ferry à l’honneur à l’occasion des rééditions vinyles 180-grammes remasterisés de la discographie 1973-1985 du leader de Roxy Music.

En règle générale, l’annonce du lancement de la carrière solo du chanteur d’un groupe signale la séparation imminente de ce dernier. Bryan Ferry, le frontman-dandy de Roxy Music, fait cependant exception. En 1973, alors que la formation arty révélée l’année précédente avec son premier album éponyme poursuit son irrésistible ascension, Ferry publie son premier essai en solitaire. These Fooling Things inaugure une formule reproduite en 1975 avec Another Time, Another Place en proposant un éventail éclectiques de reprises de ses chansons préférés, tous genres et époques confondues. Ainsi, les Beatles (“You Won’t See Me“) croisent Bob Dylan (“A Hard Rain’s A-Gonna Fall“), les Four Tops (“Loving You Is Sweeter Than Ever“) et les Rolling Stones (“Sympathy for the Devil“), mais aussi Elvis Presley, Ike & Tina Turner et Sam Cooke, ré-arrangés de façon contemporaine avec ses compagnons de groupe Phil Manzanera (guitare) et Paul Thompson (batterie). Glissée en fin de parcours, la chanson-titre d’Another Time, Another Place, l’unique composition originale de Bryan Ferry au programme, annonce déjà la direction future de sa carrière solo… 

En 1976, quelques mois après la première séparation de Roxy Music, le crooner glam réapparait aux commandes de Let’s Stick Together. Si les relectures de standards sont toujours au programme avec - entre autres - les Beatles et les Everly Brothers, la moitié du LP consiste en ré-interprétations empreintes de soul et de jazz d’une poignée de classiques de Roxy Music, dont “Re-Make/Re-Model“ et “Casanova“. Bryan Ferry franchit un dernier palier en 1977 avec In Your Mind, son premier LP composé exclusivement de créations personnelles. The Bride Stripped Bare, son superbe successeur enregistré en compagnie des meilleures gâchettes des studios de Los Angeles, renoue l’année suivante avec l’équation originaux/reprises en offrant un des plus beaux titres du répertoire de Bryan Ferry, “When She Walks in the Room“, au milieu de reprises inspirées du Velvet Underground (“What Goes On“), d’Al Green (“Take Me To The River“) et de Sam and Dave (“Hold On (I’m Coming)“).

Sept années s’écoulent avant l’arrivée du sixième album de Bryan Ferry. Entre-temps, Roxy Music s’est reformé, puis s’est séparé au lendemain du triomphe international d’Avalon, en 1982. Paru en juin 1985, Boys & Girls est une réussite artistique et commerciale portée par le hit “Slave To Love“. Suave et élégant, ce best-seller eighties comprend également le participations de David Gilmour (Pink Floyd), Mark Knopfler (Dire Straits) et Nile Rodgers (Chic). Bryan Ferry toujours en solo, mais jamais seul !

Retrouvez les albums Boys & Girls et Let's Stick Together en vinyle !